Championnat National Cycliste des Élus

Route : compte-rendu de la réunion du 19 septembre 2014 à Fleury-sur-Orne (14)

17 décembre 2014

Le comité national cycliste des élus (route) s’est réuni vendredi 19 septembre 2014 à 16h00, à Fleury-sur-Orne (14)

Présents : Bernard Munier (coordinateur national), Jean-Marie Allègre, Gérard Petit, Maurice Mauger (organisateur 2014), Daniel Grosvallet, Philippe Retourné, Évelyne Morice, Daniel Gallerand.

Excusés : Maurice Rat, Hervé Deroubaix

Absents : Jean-Yves Riou, Éric Müller

Composition du comité

- Maurice Mauger intègre le comité national cycliste des élus en tant qu’organisateur 2014
- Daniel Gallerand qui faisait partie du groupe à l’initiative de la création du comité, en 2009 à Roye, souhaite en devenir membre actif. Il était le président du comité d’organisation, en 2005, à Saint-Vaury (Creuse).
- Maurice Rat a informé Daniel Grosvallet de son désir de se retirer du comité, n’étant plus disponible à cette époque de l’année.
- Jean-Yves Riou ne participe plus à la vie du comité.

L’organisateur de l’édition 2015 intégrera le groupe qui comptera 11 membres suite à ces modifications. Les différents responsables sont reconduits dans leurs fonctions.

Pierre Tuny et Pierre Mongoin se sont proposés pour seconder Daniel Grosvallet dans les tâches de recherche et de publication sur le site Internet des résultats des éditions précédentes, depuis la création de ces championnats.

Le point sur l’organisation en cours à Fleury-sur-Orne

Daniel Gallerand et Jean-Marie Allègre font part à Maurice Mauger de leurs interrogations sur la mise en place des mesures de sécurité sur la course du lendemain (nombreux signaleurs nécessaires, gestion des ronds points et des carrefours avec feux tricolores).
Maurice Mauger se veut rassurant et explique point par point les mesures qui seront mises en place.
- La fermeture de la bretelle de sortie du périphérique a été refusée : des panneaux d’information seront placés en amont, conseillant aux automobilistes de sortir de préférence par la bretelle suivante.
- La mise en clignotement orange des feux tricolores a aussi été refusée : les signaleurs géreront la circulation pour éviter de bloquer les coureurs aux feux rouges.
- La circulation en sens inverse de la course sera autorisée uniquement entre Saint-André et Fleury.
- Le rond point à la sortie de Saint-André sera pris par la gauche (pas de circulation en sens inverse sur cette partie du circuit). Le stationnement sera interdit sur tout le circuit.
- Les ralentisseurs situés en descente ont été enlevés.

Maurice Mauger fait part des difficultés rencontrées avec la Préfecture qui a refusé d’instruire le dossier plus de deux mois en amont de la manifestation. En conséquence, les organisateurs ont eu à régler de nombreux problèmes dans l’urgence. Il lui est demandé de bien vouloir intervenir au micro avant chaque départ, afin d’alerter les concurrents sur les risques inhérents à la configuration du circuit et les inciter à la plus grande prudence dans les carrefours et les zones délicates.

Maurice Mauger est aussi interrogé sur le caractère jugé trop sélectif du circuit, avec trois côtes, dont une avec des passages à 9%. Ces difficultés risquent de décourager les compétiteurs occasionnels qui vont participer à cette épreuve. Il le regrette et expose que le club cycliste support technique a imposé le crochet dans Saint-André afin de rajouter une nouvelle côte. Dans leur majorité, les membres du comité national estiment que ce club n’est pas dans son rôle en exigeant cette modification qui accentue les difficultés déjà présentes.

Il est demandé à Maurice Mauger que les véhicules d’ouverture de chaque course soient bien identifiés sur leur partie avant et sur leur partie arrière par un affichage indiquant la catégorie couverte (chiffre ou libellé de la catégorie). Ceci afin de faciliter le suivi des épreuves par les spectateurs, le commentateur, les commissaires et les signaleurs. De même, ces indications permettent aux coureurs d’avoir une meilleure lecture de la course lorsqu’il y a un regroupements en tête de course ou lorsqu’un peloton d’une catégorie différente en double un autre.

Daniel Grosvallet a relevé que sur les listes des engagés par catégories figurent simplement nom, prénom et fédération. Il demande si les renseignements sur la commune et le département d’élection, ainsi que la fonction élective seront mentionnés sur les résultats et au micro. Il ne semble pas que ce sera le cas.

Les membre du comité décident que ces deux derniers points seront introduits dans la règlementation au niveau des contraintes d’organisation.

Validation des circuits

Dans le but d’éviter des situations à risque et de proposer des circuits adaptés aux capacités de tous les participants, il est décidé qu’à l’avenir une délégation du comité national se rendra sur place au moins six mois avant la date de l’épreuve. Elle rencontrera les organisateurs et procédera à la validation des tracés. Ceux-ci devront être clairement présentés au moment de la déclaration de candidature pour l’année suivante (cartes détaillées et profils).

Modification de la règlementation

Bruno Bonjean a présenté une demande de modification de la règlementation qui introduirait un titre au classement général des deux épreuves, course contre la montre et course en peloton. Après débat, il est décidé que trois propositions seront soumises au vote des participants lors de la soirée conviviale :
- un seul maillot par catégorie (attribué au classement général, imposant la participation aux deux épreuves, mais raccourcissant la durée de la cérémonie protocolaire)
- statu quo avec deux maillots par catégorie (clm + course en peloton)
- trois maillots par catégorie (clm + course en peloton + classement général, allongeant la durée de la cérémonie protocolaire)

Il est demandé à Maurice Mauger de bien vouloir faire réaliser et déposer sur chaque table, avant le début de la soirée conviviale, une fiche présentant les trois propositions qui seront soumises au vote. Un membre du comité national rappellera au micro, en début de soirée, qu’afin d’éviter toute contestation ce seront, comme prévu dans la réglementation, et pratiqué depuis de nombreuses années, les dossards (et uniquement les dossards) qui seront comptabilisés pour le vote.

Fiches d’inscription

Afin d’éviter les absences à la soirée conviviale (et parfois même sur les podiums !) qui fait traditionnellement partie intégrante de la manifestation, Jean-Marie Allègre réalisera un modèle de fiche d’inscription.
- Il apparaîtra un tarif unique pour l’inscription à la course en peloton et à la soirée conviviale pour un montant maximal de 35 euros.
- Pour les accompagnateurs il sera demandé 30 euros au maximum pour le repas.
- Il devra également être prévu un tarif "enfant" dont le montant restera à la discrétion des organisateurs.
- Sauf si la première proposition de modification de réglementation était retenue, la participation à la course contre la montre restera facultative avec un tarif d’inscription de 5 euros maximum.

Candidatures pour 2015

Deux candidatures seront soumises au vote de l’assemblée :
- Moreuil (Somme), présentée par Philippe Retourné
- Bellerive-sur-Allier (Allier), présentée par Bruno Bonjean
Les présentations et le vote se feront selon les modalités définies sur le site Internet du comité national.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

NB : l’édition 2015 aura lieu à Bellerive-sur-Allier (03). Le statu quo a été retenu pour l’attribution des titres (deux maillots : clm + course en peloton)

Faire un commentaire sur cet article

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.5 - Squelette ViaSPIP MH 2.0.3d